top of page

CRÉATIONS EXCLUSIVES

POUR L'ENSEMBLE SOTTOVOCE

Existe-t-il une rencontre plus singulière que celle d'un compositeur, d'un dramaturge ou d'un poète avec les artistes qui interprètent l'une de ses pièces pour la toute première fois ?

Des opportunités nées par l'envie mutuelle de créer un projet ensemble. Une singularité forte et unique dans chaque création.

Nous dédions cette page aux compositeurs et poètes qui nous font l'honneur de nous confier la première exécution de l'une de leurs oeuvres. La plus belle des marques de confiance, et des partenariats qui souvent se nouent dans la durée.

L'Ensemble Sottovoce ne serait rien sans la création artistique, ces collaborations riches et fécondes. Mille mercis à chacun d'entre eux.

Pays de Galles.png

ROBAT ARWYN

Robat Arwyn

Ave Maria (2021)

Né en 1959, Robat Arwyn est devenu un compositeur reconnu au Pays de Galles où ses compositions pour chœurs et pièces vocales sont régulièrement jouées, par des artistes de renom à l'image de Sir Bryn Terfel, Rhys Meirion, The Priest, Aled Jones, et beaucoup d'autres.

 

Compositeur prolifique, Robat Arwyn a publié pas moins de onze recueils de chansons, et un grand nombre de pièces chorales parmi lesquelles six commandes pour le choeur national "National Eisteddfod of Wales are Atgof o’r Sêr" (2001), l'ensemble Er Hwylio’r Haul (2005) and le choeur Hwn yw fy Mrawd (2018), ces trois pièces étant dédiées à Sir Bryn Terfel et son équipe.

 

Plus de 150 de ses chansons ont été enregistrées, et trois disques ont été commercialisés chez Sain Records. Son titre Anfonaf Angel (Guardian Angel), réalisé à l'occasion d'une campagne de fonds pour la Wales Air Ambulance, a remporté un franc succès, portée par la version de Sir Bryn Terfel, en 2011.

 

L'une des compositions les plus interprétées de Robat Arwyn est le Benedictus, enregistrée par Rhys Meirion et Bryn Terfel en 2005 pour la toute première fois. Ce titre a été repris par l'ensemble  The Priests en 2008 pour leur album de musique classique qui a terminé numéro 1 des ventes en Irlande et en Norvège, mais aussi dans le Top 10 de nombreux pays d'Europe et au-delà.

Robat Arwyn a accepté d'écrire une pièce inédite pour l'Ensemble Sottovoce  à l'occasion de son dixième anniversaire, pour notre plus grand bonheur.

RArwyn-1035.jpg

J'adore le son riche, pure et presque ecclésiastique de l'Ensemble Sottovoce. Je suis très heureux d'être partie prenante des célébrations qui marqueront leur dixième anniversaire.

Robat Arwyn, compositeur gallois.

Guillemets
Michel Bosc
bosc_edited.jpg

MICHEL BOSC

O Quam Suavis (2012)

Motet de Lérins (2015)

L'Envol des Contes (2019)

Drapeau France.png

Né en 1963, Michel Bosc est un compositeur classique autodidacte. C’est William Sheller qui le convainc, en 1985, de se vouer à l’écriture. Depuis, il a abordé la musique de chambre, la musique symphonique, la musique sacrée et la musique de scène.

 

De grands musiciens ont salué son talent : le flûtiste Jean-Pierre Rampal (pour un trio de flûtes), les contreténors James Bowman et Bertrand Dazin (créateurs de sa cantate Ils sont là), la soprano Natalie Dessay (pour la mélodie Madinina), John Walz, premier violoncelle de l’Opéra de Los Angeles et Monica Cecconi-Botella, premier Grand Prix de Rome (pour son Elégie pour cordes).

En tant que compositeur, Michel Bosc est l’auteur de plus de deux cents œuvres, dont une partie a été jouée à Paris (Théâtre du Châtelet, Salle Gaveau, Musée d'Orsay, Palais de Tokyo), Angers, Saumur, Tours, Fontevrault, Annecy, Strasbourg, Lille, Lyon, Poitiers, Toulon, mais aussi à Wavre (Belgique), Landgoed Vilsteren (Pays-Bas), Madrid (Espagne), Brno (Tchéquie), Bruchsal (Allemagne), Pasadena et San Jose (Etats-Unis) ainsi qu’à Yokohama, Tokyo et Kobe (Japon). En tant qu'orchestrateur, il a réalisé de nombreux arrangements et transcriptions pour des formations symphoniques ou de chambre.

L'authenticité ​et la fraîcheur d'un son qui n'est que musique et pureté : dès que j'ai entendu cet ensemble, j'ai su que je voulais composer pour lui.

Michel Bosc, compositeur français.

Quotation%20Marks_edited.png

Le Motet de Lérins est écrit par Michel Bosc en 2015. Il est dédié à la musicologue et paléographe italienne Leandra Scappaticci, disparue tragiquement à l'âge de 41 ans. Il porte le nom des Îles de Lérins, lieu très cher au coeur de Leandra Scappaticci.

Cette pièce a été interprétée pour la toute première fois lors d'un concert en l'Église de Ploemeur, le 22 Juillet 2016 - Cet enregistrement a été effectué lors d'un concert qui s'est tenu en l'Église d'Étables-sur-Mer (Bretagne, France), le 10 Septembre 2016.

Florent Gauthier
Florent Gauthier_edited.jpg

FLORENT GAUTHIER

Les Ombres du Passé (2017)

Drapeau France.png

Florent GAUTHIER est un compositeur Français, né en 1969 à Orléans. Après des études au conservatoire de sa ville natale (ou il travaille notamment avec le compositeur Roland Creuze), il poursuit son cursus musical à Tours. Parallèlement à ses études à la faculté de musicologie (il obtiendra son CAPES en 1993) ; il étudie avec Jean- Clément Jollet et Dominique Saur au CNR de la ville.


Il découvre l’harmonie, le contrepoint, et la mort prématurée de son ami d’enfance en 1990, le pousse dans la voie de la composition.

 

Pendant son service national à Paris, il rencontre Pierre Boulez et suit les cours du Collège de France avant d'entrer au CNSM de Paris dans la classe d’ Alain Bancquart où il obtient un Premier Prix. Il rencontre alors de grands compositeurs indépendants comme Gyorgy Ligeti, Henri Dutilleux ou encore André Boucourechliev.

 

Jean-Sébastien Bach, Ludwig Van Beethoven, Claude Debussy ou encore Witold Lutoslawski, Alfred Schnittke et Toru Takemitsu font partie des maîtres les plus admirés du compositeur. Son écriture colorée est une recherche constante de sensualité, de simplicité et d'humour.


Installé à Marseille depuis 1995, il mène une double carrière de pédagogue et compositeur au sein de diverses résidences.

Son catalogue d'œuvres aborde diverses formations et l'on peut mettre en regard certains ouvrages comme "Persistance" (90) pour 5 instruments, "Impression fixe" (93) pour clarinette seule, "Légèreté de la terre" (93) pour quatuor de clarinette et récitant, "Urlicht" (95) pour orchestre, le Concerto de chambre "Eliasis" (96) pour 16 musiciens, "Le Secret des trois roses" (1999- 2000) pour orchestre, le "Stabat Mater" (2005- 07) pour 5 voix et orgue, "L’enfance d’un jour" (2007) pour 3 voix et piano , son "Recueil de fantaisies" (2007) pour soprano et piano, "Les lumières d'éros" (2008), ses poèmes érotiques pour chœur, "Didon et Enée", son opéra de chambre pour chœur à 6 voix et comédiens (2009), "Loops" son second quatuor à cordes (2010), "Circus Maximus" pour quintette à vent (2010), "Le Songe de Neptune" (2010-2011) son concerto pour flûte et cordes, ou "... un paysage de chaos et de désolation..."  (2014) pour contrebasse et grand orchestre, "Le livre de Sydrac" (2014 - 2015) son ballet pour 12 danseurs et orchestre de chambre, Textures (2017) pour accordéon seul, Moving Colors (2017) pour quintette de cuivres...

Florent GAUTHIER est joué dans les plus grands festivals (Montpellier, La Chaise Dieu, Opéra de Marseille...) et collabore avec des artistes de renom (l'Ensemble Clément Janequin, le quatuor Sendrez, Pierre-Yves Artaud, Fabrizio Maria Carminati, Samuel Coquard, Paul Méfano, Jean-Louis Beaumadier, Lorna R. Windsor, Christelle Abinasr, le chorégraphe Antonino Ceresia...), L'Ensemble Sottovoce, Florentino Calvo, Vincent Beer-Demander, Jacques Mauger, le Trio Polycordes, Fanny Vicens...

Pierre Gief

PIERRE GIEF

Drapeau France.png

Artiste associé à compter de la saison 2025

Passionné de littérature et de poésie, Pierre GIEF écrit depuis de nombreuses années. 

 

Auteur de plusieurs romans historiques remarqués (« De foi et de sang », « Les loups du Nord » édités aux éditions Assyelle), chacun peut croiser son univers poétique au travers des programmes de nombreuses chorales en France et à l’étranger. 

 

C’est en effet en tant qu’adaptateur et parolier que de nombreux compositeurs contemporains français et étrangers, écrivant la plupart pour chœurs professionnels, lui font confiance pour disposer de textes en français sur leurs musiques originales. Son style poétique très particulier, à la fois rythmé et chantant, court et percutant, est tout particulièrement apprécié des musiciens qui y perçoivent des lignes mélodiques aisément associables à leurs propres compositions. 

Veljo Tormis, Grete Peterson, Ola Gjeilo, Erik Banks, Bruno Reignier…autant de compositeurs estoniens, norvégiens, suédois, américains, français qui lui confient leurs œuvres et le soin d’y adapter des paroles appropriées. Pierre GIEF est ainsi devenu parolier exclusif du célèbre chœur Mikrokosmos et de plusieurs autres ensembles professionnels français.  

Son travail, aisément accessible sur les plateformes de streaming (YouTube, Spotify, Apple Music, Deezer…), a fait l’objet de plusieurs captations vidéo (« La nuit dévoilée » au Mont Saint Michel, « Les folles journées de Nantes »,…) et enregistrements discographiques de qualité (« Passion » chez Bayard Musique en 2022, « Le temps d’une chanson » par Sottovoce  en 2023…). 

Pour son écriture poétique autant que pour son art de la mettre en musique, Pierre GIEF a été récompensé par ses pairs à plusieurs reprises (plusieurs fois primé au Jeux Floraux de Toulouse, il a obtenu le Premier prix Christine Goh de la chanson française au concours « Art et poésie - Jardin de France » 2023).

En 2025, Pierre GIEF travaillera à une création inédite pour l'Ensemble Sottovoce avec le compositeur Théodore LAMBERT, également pianiste de l'Ensemble Sottovoce.

Inspiré par les moissons, Veljo Tormis composa un cycle de cinq pièces chorale qui s’intitule dans sa traduction française « chants de moissons ». À la demande du compositeur Loïc Pierre, chef de chœur et directeur artistique de Mikrokosmos, Pierre GIEF réalisa les adaptation de ces pièces en langue française, pour populariser et transmettre la musique de Tormis en France.

L'Ensemble Sottovoce reprend l'une des pièces de ce cycle, "Bel été blonde semence", dans son programme anniversaire, Le temps d'une chanson.

P1100640(2).jpg
Memli Kelmendi
Memli Kelmendi.jpeg

Silentium Est Pax (2017)

MEMLI KELMENDI

Né à Pejë-Kosovo en 1986, Memli Kelmendi commence à étudier la musique très jeune. En 2010, il termine ses études universitaires à la Faculté des Arts de Pristina (Kosovo), en section de pédagogie musicale. Il poursuit ses études doctorales à Skopje, où il s’intéresse à la production musicale et à l’ingénierie du son., sous la direction du professeur Valentino Skenderovski. Memli Kelmendi suit également un enseignement d’écriture musicale pour les films et courts-métrages, sous la supervision du professeur Darko Marinovski. Il termine ses études en étudiant la direction de choeur auprès de Bajar Berisha, Professeur reconnu de l’Université de Prestina.

 

Memli Kelmendi prend la direction du Chœur du Conservatoire de Peja, « Halit Kasapolli », qu’il conduit notamment in Italie et notamment à Venise où le chœur se produit dans quatre édifices différents.

En 2016, Memli Kelmendi fonde le Chœur Siparantum et le dirige depuis lors. En seulement deux ans, le chœur s’est déjà produit au Kosovo et en Croatie.

 

Memli Kelmendi a écrit la musique de beaucoup de courts et longs-métrages. Ses plus célèbres pièces, « Agnus Dei » et « Ater Umbra » sont interprétées dans plusieurs pays à travers le monde. Il est actuellement professeur à l’école de musique « Halit Kasapoli » de Peja, et à l’Université AAB de Prishtina, où il enseigne la direction et l’écriture.

 

En tant que compositeur et chef d’orchestre, Memli Kelmendi a l’occasion de se produire dans différents pays : USA, Philippines, Italie, Roumanie, Argentine, Croatie, Chili, Bosnie-Herzégovine, Turquie ou encore la Macédoine.

Kosovo drapeau.png

"Silentium Est Pax" est une pièce écrite par Memli Kelmendi spécialement pour l'Ensemble Sottovoce durant l'été 2017. Il est interprété en première mondiale devant plus de 300 personnes au sein du Monastère des Calvairiennes de Redon, à l'occasion d'un concert organisé par les Amis du Monastère des Calvairiennes et le Festival Les Musicales de Redon dans le cadre des journées européennes du patrimoine.

La pièce est reprise par le Chœur Philarmonique du Kosovo le 2 Juin 2018 à Pristina au Kosovo.

Thédore Lambert

THÉODORE LAMBERT

Drapeau France.png

Pianiste, chambriste, chef de chant et compositeur, il se produit en soliste lors de nombreux festivals, à Leipzig (Allemagne), Alkmaar (Pays-Bas) ou à Paris, où il fut notamment invité au Festival Chopin de l’Orangerie du Parc de Bagatelle. On a également pu l’entendre en musique de chambre au Festival de la Roque d’Anthéron, au Festival Pianos en la Calle (Espagne), au Festival Les Vacances de Monsieur Haydn de La Roche-Posay ou encore au festival Cziffra d’Unieux.

Il fonde le Trio Aralia avec Iris Scialom au violon et Magali Mouterde au violoncelle, ancien résident à ProQuartet - Centre Européen de musique de chambre. Ils sont invités pour une résidence au Château de Lourmarin, pour une tournée en Russie en partenariat avec l’association Live Music Now, et se produisent au festival de piano de la Roque d’Anthéron, au festival Vue d’Ensemble(s) et au Festiville (ferme de Villefavard-en-Limousin), au Palais de Compiègne, au musée Jean-Jacques Henner de Paris, au musée de la Nouvelle-Jérusalem (Russie), ou au RNCM de Manchester. Leur interprétation du trio de Ravel à la Niewe Kerk de La Haye (Pays-Bas) a été retransmise sur Radio West.

Il rejoint en 2021 la production Résønance(s) en compagnie de la soprano Faustine Picco, le ténor Tristan Fourault et le compositeur Michel Bosc, autour du récital lyrique. En allant au-delà des conventions traditionnelles, en choisissant un répertoire extrêmement varié qui puise aussi bien dans les extraits de comédie musicale (West side story) que dans les mélodies traditionnelles (Heitor Villa-Lobos, Yann-Fañch Kemener), Résønance(s) fait le choix délibéré de proposer au public une approche extrêmement ouverte du récital lyrique et de la création artistique.

Théodore Lambert est également pianiste accompagnateur au Conservatoire du 5e arrondissement "Gabriel Fauré" de Paris et au Conservatoire de Levallois. Il collabore régulièrement avec les cheffes Christine Morel et Sophie Chiu pour l'élaboration de pièces vocales pour jeune public (Children's crusade, B. Britten ; Le tour du monde en 80 jours, V. Gerboullet...) et avec l'ensemble vocal System 20 +.

Chef de chant, il collabore avec Catherine Dune pour la production "La Cenerentola" de Rossini au Conservatoire du 12e arrondissement de Paris et avec de nombreux pédagogues (Louchia Nigohossian, Valérie Guillorit, Robert Expert, Marie Atger...), agences et compagnies (La Tempête, Adagio Artists...)

Compositeur, son oeuvre « Fragments Épars I » pour ensemble de 13 instruments, fruit d’une commande du Conservatoire de Paris, y a été créée dans le cadre d’un hommage à Debussy parrainé par Florent Boffard. La commande de son duo « Toothbrush », créée par le violoncelliste Michel Strauss et le tap-dancer Max Pollak, a été acclamée au Chamberfest d’Ottawa (Canada). Son poème lyrique pour soprano et trio avec piano « L’Envers du Miroir », sur un texte de Marc Henric, a été créé par le Trio Aralia et Delphine Guévar au Conservatoire de Saint-Ouen en Octobre 2021.

Lauréat de la Fondation Banque Populaire, soutenu par des partenaires comme le Mécénat Musical Société Générale,la Fondation Meyer, l'ADAMI, la fondation Daniel et Nina Carasso, Oriolis et Chantal Jacquet, Théodore Lambert se distingue au Concours des Virtuoses du Cœur, au Concours International Chopin de Brest, ou au Concours International Claude Bonneton de Sète.

Diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les classes de Denis Pascal, Emmanuel Strosser, Jean-Frédéric Neuburger, Claire Désert et Ami Flammer, il travaille également avec des maîtres tels que Bertrand Chamayou, Jacques Rouvier, Paul Badura-Skoda, Eric Heidsieck, Pavel Gililov, Matti Raekallio, ou Claudio Martínez Mehner. Egalement formé au piano historique, il a travaillé avec Kristian Bezuidenhout, Alexeï Lubimov ou Edoardo Torbianelli. Il travaille avec Günter Pichler, 1e violon et fondateur du quatuor Alban Berg, à l'instituto Superior de Musica de Camara de Madrid (Escuela Superior de Musica Reina Sofia).

Théodore intègre l'Ensemble Sottovoce fin 2021.

Théodore Lambert

© Jean-Baptiste Millot

Nobuya Monta
Nobuya Monta_edited.jpg

Nobuya Monta écrit trois petits psaumes japonais dédiés à l'Ensemble Sottovoce en 2016. Deux de ces psaumes seront interprétés par l'Ensemble Sottovoce lors de la saison estivale 2017.

NOBUYA MONTA

Trois Petits Psaumes Japonais (2016)

Né à Osaka, Nobuya Monta a étudié le hautbois auprès de Isamu Iwasaki à l'Université des Arts de Kyoto et a ensuite été diplômé d'un Master en composition à l'Université d'Osaka. Nobuya Monta poursuit ses études en composition auprès de Tim Ewers et Edward Gregson au Collège de Goldsmiths, à l'Université de Londres. Il écrit régulièrement des revues de concert pour Ongaku-Gendai, l'une des plus grandes revues musicales japonaises.

Nobuya Monta est professeur invité à l'Université d'Otemon Gakuin et a été nommé Compositeur en Résidence au Festival International des compositeurs d'Hasting en 2013 et 2015. Ses oeuvres majeurs sont : la sonate pour clarinette et piano numéro 3 (dont la première a été réalisée par Michele Incenzo et diffusée sur la Radio du Vatican en 2005 et 2009) ; Oeuvres pour Clarinette (créé à la Maison du Japon en 2008), la Sonate des Fleurs ou encore le Concerto pour Violoncelle et Orchestre (dont la première a eu lieu à Londres en 2010).

Japon drapeau.png
Vincent Zenadocchio

VINCENT ZENADOCCHIO

Drapeau France.png

Audi Cœlum (création à venir - 2024)

Originaire d’Alsace, Vincent Zenadocchio est un jeune compositeur et chanteur lyrique né en 1994. Après des études d’orgue au Conservatoire de Mulhouse, il découvre le chant lyrique en parallèle d’une Licence d’Histoire à l’Université de Haute Alsace. Il intègre par la suite les classes de musique ancienne, chant lyrique et direction de chœur du Conservatoire de Montbéliard.

 

Il consacre sa composition à la musique chorale, et est marqué par l’influence d’Heinrich Schütz, compositeur déterminant dans son développement artistique. Son monde sonore révèle sa fascination pour le plain-chant, les harmonies polyphoniques médiévales et le traitement du texte musical du XVIIe siècle. Influencé par la musique chorale contemporaine, il se concentre sur la musique sacrée pour choeur a cappella et cherche à mettre en avant les mots et leurs émotions.

 

Vincent publie un premier recueil de motets pour chœur a capella en 2023. Sa dernière création “Tota pulchra es” est interprétée par l’ensemble vocal Freyja en première au mois de mars 2024. Il chante ténor dans les ensembles vocaux Freyja et Ksàng, et est compositeur associé du programme Sklêrijenn pour la saison 2024-2025

Vincent Zenadocchio (2)
bottom of page